La cerisaie

Les Trouvères

Les Trouvères autour du Trophée Royal en juin 2012

Avez-vous envie, en cette fin novembre ou tout début décembre, d'assister à une pièce drôle, émouvante et forte ? Alors, "La Cerisaie" d'Anton Tchekhov, mise en scène par Philippe Moëns à la Compagnie les Trouvères, est votre réponse ! Un pur moment de rire et d'émotion en compagnie de 12 comédiens, 3 musiciens (1) et 5 chanteurs (2)...


(1) Ensemble Altland de musique traditionnelle juive

(2) issus de la chorale Zinnechoeur

 

« En 1903, la Russie est en pleine transition, à la veille de la révolution. Tchekhov, qui se meurt de phtisie, questionne cet instant fragile où la communauté est face à l’imminence d’un bouleversement et il trace le portrait saisissant d’une société en mouvement à travers ses personnages et leur complexité humaine. »


La Cerisaie est un drame social comme le disait Stanislavski, elle est aussi une comédie comme le martelait Tchekhov ! On rit et on pleure ! Tchekhov est un humaniste et il dépeint ses contemporains avec tendresse et drôlerie.


Nous avons le plaisir de vous présenter "La Cerisaie" d'Anton Tchekhov !

 

Non, ce n'est pas une pièce nostalgique ! Elle n'est ni triste, ni longue, ni ennuyeuse, encore moins intellectuelle. Elle est drôle, émouvante et forte ! 

 

Tchekhov est un humaniste et il dépeint ses contemporains avec tendresse et drôlerie. Ils sont changeants, fantasques, fous. On rit et on pleure !

 

La Cerisaie est une puissante comédie humaine où chaque rôle a une fameuse personnalité.

 

On fait la fête parce qu'on ne sait pas très bien comment faire pour vivre, parce qu'on ne comprend pas bien le monde qui change. Et on verra bien...

 

Notre seule ambition est de vous faire passer un magnifique moment de rire et d'émotion en compagnie de 12 comédiens, de chanteurs et de musiciens, de vous partager le bonheur que nous avons à répéter, à travailler, à chercher.